Franske digte




Le petit arbre

Il était une fois dans la forêt
Un petit arbre qui s'ennuyait
Il était si petit que personne
Ne faisait attention à lui
Quand on lui marchait sur le pied
On ne lui demandait jamais pardon
Alors ce petit arbre à l'arrivée
Du printemps appela le soleil
Et lui murmura à l'oreille
Dites, s'il vous plait, M'sieur
Pourriez me faire un peu plus grand?
Le soleil eut pitié
Et depuis ce jour dans la forêt
Un grand chêne est né.

(Auteur inconnu)

 

Poème des quatre saisons

Le 21 mars c’est le printemps
Nous changeons nos vêtements
Les oiseaux volent lentement.

L’été c’est fantastique
La plage est magnifique
Attention, il y a des moustiques.

En automne, il pleut souvent
Dehors, il ne fait pas beau temps
Les voitures roulent plus lentement.

Voici l’hiver et ses flocons
C’est si blanc sur le toit des maisons
On voit tout au travers des glaçons.

(Jennifer, 5e année, École Saint-Fabien, Montréal)

 

Poème des saisons

L’hiver sommeille
le printemps s’éveille
l’été chante
et l’automne vente
quand la saison
sort de sa maison

(D. Eychenne)

 

Plaisir

Pas un nuage
dans la mer bleue
je vis, je nage
soleil radieux
et sable chaud
je suis heureux
quand il fait beau
 

(D. Eychenne)

 

Comment chasser la pluie

Un enfant triste regarde la pluie
et il se dit :
avec quoi vais-je donc jouer ?
avec qui vais-je donc rigoler ?
Mais tout à coup il a une idée
il met ses bottes de pluie
et sort sans parapluie
et dans les flaques
il se met à sauter
sauter comme un fou, comme un enragé
et tout mouillé, il se met à rigoler
rigoler très fort, rigoler très haut
alors soudain
la pluie s’arrête
et le soleil
pointe ses oreilles
ça y est, enfin
il va faire beau
 

(D. Eychenne)

 

Tant de forêts…

Tant de forêts arrachées à la terre
et massacrées
achevées
rotativées

Tant de forêts sacrifiées pour la pâtes à papier
des milliards de journaux attirrant annuellement
l'attention des lecteurs sur les dangers
du déboissement des bois et des forêts.

(J. Prévert)